Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The Seb's Life

Saison n°12 - Pfiou ça commence à faire beaucoup ^_^ Les hauts, les bas, les joies, les peines, les coups de cœurs, les coups de gueules d'un strasbourgeois rentré dans la trentaine.

#48 - Et si elle avait raison?!?

Publié le 24 Août 2015 par Seb_Stbg in 3615 my life

Les choses commencent à bouger depuis mon retour au taff. J'ai été contacté par un cabinet de recrutement. Je ne sais pas comment mais il a eu vent de la mise à jour de mon CV. La personne veut absolument me rencontrer car elle "aurait des opportunités professionnelles à me proposer" dixit ces propres mots.

J'essaye d'obtenir quelques infos et la réponse que je redoutais tomba rapidement : ces opportunités sont exclusivement dans des cabinets (d'expertise comptable)! J'ai beau essayer de lui faire comprendre que je voulais intégrer le monde de l'entreprise, elle ne lâche rien et veut me rencontrer. Je lâche l'affaire et j’accepte un "rdv de politesse".

L'entretien commence. On passe les banalités d'usage et elle me demande de parler de mon taff, de ce qui j'y fait, de ce que je voudrais faire etc... Je parle, je parle, je parle et elle écoute studieusement tout en demandant des précisions ou des impressions.

Je m'arrête, je la regarde et là elle me balance : "Pour moi vous n'êtes pas fait pour l'entreprise, vous allez vous faire chier! C'est pas que vous n'aimez plus travailler en cabinet c'est surtout que vous n'aimez plus travailler dans votre cabinet"

Pas faux mais c'est qu'au bout de 10 ans, j'en ai un peu marre aussi du rythme en cabinet. De ne pouvoir prendre de congés en janvier et mai, le stress à tenir les multiples échéances etc....

L'entretien se termine enfin. La chargée de recrutement, tout en me raccompagnant, m'explique qu'elle va présenter mon profil à deux de ces clients (cabinet bien-sur...) et qu'elle reviendra vers moi début septembre. Dans ma tête, je me dis : "Ouais fais ça, j'espère trouver en entreprise avant cocotte".

Vendredi matin, je prépare un formulaire à faire signer à un client qui va passer les récupérer tout en jonglant avec les dernier rejets EDI sans oublier de créer un nouveau client dans le système. Bref, je ne chôme pas. Le client arrive, je finalise les dernières formalités pour son versement futur de dividendes tout en papotant avec lui puis je le raccompagne en bas de l'immeuble histoire de pouvoir m'en griller une.

Le client s'en va à son rdv (en retard comme d'habitude, nous adorons faire les pipelettes ^_^), j'allume ma clope et là une sorte de flash : "Putain et si elle avait raison cette conne?"

Et si c'est cette grosse structure qui m’étouffait? Un cabinet plus petit serait peut-être plus adopté avec une structure plus souple et dont l'évolution n'est pas limité au chiffre qui se situe après le "BAC+"?

Wait and see comme on dit. Je ne suis pas dans l'urgence! Et je ne partirai pas pour toucher moins et faire moins intéressant!

La suite au prochain épisode.

 

Commenter cet article

estèf 24/08/2015 21:12

Méfie toi des connes, y en a des futées. Sinon, ta police italique n'est pas facile à lire sur smartphone :)

Seb_Stbg 24/08/2015 22:00

Oh pour les connes je connais, je les pratiques depuis 9 ans à mon taff...
Je vais faire gaffe pour l'italique :)